Le voyage au Maroc

Accueil Remonter

 

marocbateau.JPG (25492 octets)

Algéciras...Asilah 202 km

Nous prendrons le bateau à Algéciras, au sud de l'Espagne, pour débarquer à Ceuta, contrée espagnole aux portes du Maroc. Nous traversons le détroit de Gibraltar en moins d'une heure sur une mer calme. C'est par la société Euro-mer que nous voyageons.

Ceuta, nous nous arrêtons rapidement pour faire quelques courses et faire le plein de G.O.(beaucoup moins cher). Direction la douane... formules administratives pendant 1 heure... débrouillez vous seul, refusez l'aide que l'on vous propose car back-chich important vous sera demandé... vous êtes déjà dans l'ambiance. C'est parti pour l'aventure... nous voyageons seuls...

Nous prenons la direction de Tétouan, ville dans laquelle nous ne nous arrêtons pas. Nous découvrons pour la première  fois la vie au Maroc... beaucoup de gens à pied tout au long des routes... en vélo... où avec leur âne... attention... prudence en circulant. Nous continuons pour nous arrêter déjeuner près d'une maison où toute la famille est devant la porte... premier contact avec les gens du pays... ils nous offrent des cacahuètes... nous leur offrons de l'eau fraîche... un verre de vin, et oui, ils ne crachent pas dessus. Nous continuons pour Asilah via Larache. Asilah,azhila.JPG (24493 octets) magnifique petite ville au bord de mer... pleine de vie le soir... magnifique petite médina entourée de rempart. Nous dormirons sur un parking au pied des remparts, près du port.

 

Asilah... Larache 69 km

Après une bonne nuit, nous allons faire une petite ballade au souk de la Médina et le reste de la journée sur une plage au sud d'Asilah, nous allons jusqu'à Larache...  ville en bord de mer, agréable à se promener dans ses ruelles étroites, où l'on découvre des quartiers pauvres... un petit tour au souk quotidien... toujours plein de vie... de couleurs... d'odeurs...

ashila2.JPG (23969 octets)

Nous passons la nuit sur un camp qui accueille les ressortissants marocains. C'est une sorte de camping gratuit avec tous les services... douches, restauration, infirmerie, poste... Nous y avons été très bien accueillis et nous avons passé une nuit au calme. Vous pouvez aussi dormir sous 2 grandes tentes... une pour les femmes... une pour les hommes.

Larache... oualili (Volubilis) 188 km

Nous nous dirigeons vers Oualili pour découvrir le site archéologique de Volubilis après avoir passé Ksar-El-Kébir... Souk-El-Arva-du Rharb... Sidi-Kacem. Sur la route, des enfants nous indiquent la route que nous cherchons... 2 enfants puis 3...4... 

enfants1.JPG (36958 octets)

mais d'où viennent-ils ? pour les remercier, nous leur offrons un cahier et un stylo... quelle joie pour ces enfants. Arrivée à  Volubilisvolubilis3.JPG (12095 octets) où nous sommes accueillis. Nous visitons le site, ancienne ville romaine avec des vestiges biens conservés plus particulièrement les mosaïques.

volubilis2.JPG (54050 octets)volubilis1.JPG (35615 octets)

N'oublions pas notre guide, Rachid, qui après la visite nous fait découvrir Moulay-Idriss, ville musulmane, ville sacrée... ville à visiter.

moulay-idriss.JPG (18887 octets)

La visite ne s'arrête pas là avec Rachid qui nous propose de dîner chez lui... ce que nous acceptons... couscous extra préparé la main.JPG (25018 octets) par la mama... thé à la menthe... henné magnifique sur les mains de Nicole et Floriane (2 heures de travail)... une soirée inoubliable qui aura marqué notre voyage. Nous dormirons dans une petite ruelle, tout près de chez Rachid où nous serons vite envahis par les enfants du village... sans souci... seulement la curiosité.

Oualili...Fès 120 km

Nous prenons la direction de Fès après avoir pris le petit déjeuner Meknès1.JPG (24762 octets) chez Rachid... huile d'olive sur du pain, c'estMeknès2.JPG (49778 octets) extra le matin ! Nous nous arrêtons à Meknès pour visiter le mausolé de Moulay Ismail, l'entrée est tolérée aux non-musulmans, puis la prison des Chrétiens et enfin un tour dans la médina où nous pouvons admirer les artisans en plein travail. Nous reprenons la route pour Fès où nous stationnons pour la nuit sur le parking face à l'entrée principale de la Médina.

meknès3.JPG (28278 octets)

Fès... Timnay 224 km

Nous nous levons assez tôt pour faire un tour dans la médina.fès1.JPG (23784 octets) Nous ne prenons aucun guide même si beaucoup nous l'ont demandé. Il faut savoir que si vous avez un guide, lors de vos achats, le prix augmentera de 20 à 30 % pour la commission de celui-ci. Si toutefois vous souhaitez un guide, prenez un fès2.JPG (29732 octets) guide officiel. La médina est la plus grande du Maroc... de quoi se perdre... mais celle-ci mérite la visite... des tapis partout, nous repartons avec 2 tapis après avoir beaucoup marchandé... des artisans au travail... de très belles réalisations... des odeurs plein le nez... du bruit plein les oreilles... nous repartons plein de souvenirs. 

fès3.JPG (31592 octets)

Nous reprenons la route pour traverser le Moyen Atlas avec ses paysagespaysage1.JPG (25054 octets) magnifiques via Sefrou, Ifrane, Timahdite. Nous ferons une halte au barrage d'Aguclmane de St Ali lac.JPG (29738 octets) où nous rencontrons un groupe d'ados de Rouen avant de nous arrêter dans un petit restaurant populaire à Boulôjoul, pas cher les brochettes de viandes grillées. Nous discuterons avec des Maracains d'Orléans qui ne manqueront pas de nous donner quelques petits conseils pour que notre séjour se passe pour le mieux... faîtes comme vous le sentez... paysage2.JPG (34971 octets) Nous reprenons la route pour nous arrêter dans le camping à Timnay, agréable et calme... 1er camping depuis notre départ.

Timnay... Merzouga 299 km

Après avoir fait le plein d'eau, la lessive, les vidanges, nous repartons pour Merzouga, à travers le Haut Atlas avec des vues splendides, un paysage aride (à ne pas manquer)le ziz.JPG (34283 octets) sous une forte chaleur. Nous passerons Midelt, les Gorges du Ziz, magnifiques... la verdure dans un paysage aride. Sous une chaleur torride, beaucoup de bergers nous demandent de l'eau... nous en donnons de temps en temps... quel courage ces hommes, ces femmes et ces enfants à 40° à l'ombre, si ombre il y a, à garder leurs troupeaux du matin au soir. Nous passons Er Rachida, ville militaire pour nous arrêter à la source bleue de Meski...source.JPG (31706 octets) une piscine naturelle où l'on peut se baigner... vous ni trouverez ni fille, ni femme... un petit coin de paradis pour y trouver un peu de fraîcheur. nos deux enfants.JPG (23538 octets)Nos deux enfants seront habillés dans un magasin... Nous les reconnaissons tout juste. Nous nous dirigeons vers Merzouga pour découvrir les dunes. C'est après Erfoud que nous entrons dans le désert à travers les pistes. Nous n'avons toujours pas de guide et nous nous dirigeons avec le guide du routard... mais... l'aventure commence... ensablement... il est 19 h... allons-nous dormir là ? NON... car au Maroc, on ne vous laisse jamais dans la détresse... et notre sauveur, c'est Saïd, un guide qui ramène un équipage à Erfoud. Saïd nous dit que nous aurions dû prendre un guide, il n'a peut-être pas tort et surtout de ne pas croire en notre "coran français" : le guide du routard. Enfin, il va nous aider à nous sortir de ce joli sable fin... pas avec les plaques de désensablage mais avec les mains... à la méthode  berbère et c'est efficace. Ensuite, c'est lui qui prendra le volant pour nous emmener par les pistes, à la lumière de  la lune à travers ce désert immense.

 

Nous y sommes à Merzouga, il fait chaud, même à 8 heures du soir, mais peu importe, le paysage est lunaire. Saïd nous aura emmené à l'Auberge du Sud où nous dînerons une excellente tagine. L'accueil est très chaleureux, on nous propose de dormir sur la terrasse de l'auberge, ou dans une tente berbère ou alors dans notre camping-car. merzouga2.JPG (24511 octets) Nous choisirons la tente berbère, une expérience inoubliable et à ne pas manquer... Un peu de sable sur les tapis mais la nuit a été bonne et courte car le lendemain matin, il est prévu d'aller voir le lever de soleil à dos de chameau (négocié avec un guide). Magnifique lever de soleil, il fait déjà merzouga3.JPG (14938 octets) 23° à 5 heures du matin,   longue marche avec les chameaux. Nous nous installons en haut d'une dune  et le soleil pointe son nez en enflammant cette immensité sableuse... Quelle couleur... merzouga6.JPG (11796 octets)

merzouga7.JPG (15379 octets)

 

merzouga8.JPG (12886 octets)

 

merzouga5.JPG (8194 octets)

 

 

 

 

Nous revenons vers 8 heures du matin où nous finissons la nuit dans notre camping-car où il fait 30° malgré le travel-cool. L'après-midi, avec le cousin, nous partirons, en 4X4,merzouga9.JPG (19188 octets) à la découverte de Merzouga, ses villages, sesmerzouga11.JPG (22343 octets) oasis, son lac par les pistes. Ballade intéressante où l'on voit vivre ce pays dans des conditions souvent douloureuses. Retour à l'auberge du sud où nous dînerons toujours aussi bien . Nous passerons une merzouga10.JPG (21971 octets) deuxième nuit auprès de ces dunes que nous n'oublierons pas. Nous avons passé 2 jours  très enrichissants par les découvertes de la nature et par les nombreuses discussions avec les gens du coin. C'est ça aussi la découverte d'un pays en camping-car... vivre auprès de ceux que nous ne connaissons pas.

Merzouga... Les gorges du Todra 196km

Nous quitterons les dunes de Merzouga avec Saïd qui nous reconduira à Erfoud à travers les pistes. Nous en profiterons  pour laver le campintodra1.JPG (36788 octets)g-car todra2.JPG (37338 octets) très poussiéreux. Nous continuerons la route en direction des Gorges du Todra via Tinerhir où nous ferons quelques courses avant de partir pour les Gorges du Todra, dans une vallée longue et encaissée. Beaucoup de monde dans ces gorges qui cherche la fraîcheur. Hasard, nous retrouverons nos Marocains d'Orléans avec qui nous discuterons longtemps. Nous passerons la nuit au fond des Gorges au pied d'un hôtel dans un cadre magnifique où l'on tourne de nombreux films, pub.   

Les Gorges du Todra...Les Gorges du Dadès 

159 km

Avant de repartir, nous ferons une ballade au-delà des gorges le long du Todra où nous rencontrerons des 4X4 et des motos sur une piste très caillouteuse mais pas faîte pour le C.Car. Nous nous dirigerons vers les Gorges du Dadès via Boulmane-Dadès. Nous suivrons la route des Gorges du Dadès... avec ses palmeraies superbes..dadès1.JPG (25948 octets).. des femmes avec d'énormes fagots sur le dos... des fillettes qui lavent le linge... telle est la vie pratique dans les campagnes marocaines. Nous nous arrêterons à Msemrir pour boire un wisky berbère et nous discuterons avec le chef du village qui nous expliquera ses projets afin que la vie dadès2.JPG (41149 octets) de chacun s'améliore... écoles... hôpital pour tous... électricité du village. Nous ferons demi-tour pour nous arrêter à Imdiazen, sur le parking d'un hôtel qui nous acceptera pour la nuit. Nous dînerons au restaurant où nous ferons connaissance d'une famille de Seine-et-Marne en partance pour le Sénégal avec un vieux 4X4 acheté en Suisse qui sera revendu au Sénégal. Ils reviendront en France par avion. Un projet fou... comme on les aime.

Les Gorges du Dadès...Ouarzazate 156 km

Nous quitterons les Gorges du Dadès en direction de Ouarzazate. Nous traverserons la vallée du Dadés... ouar1.JPG (22713 octets)ses roches magnifiques par leur couleur rouge ou verte... ses maisons typées berbères construites dans la roche ou avec la terre locale. ouar2.JPG (50423 octets)Nous nous arrêterons à El-Kelaâ M'Gouna, ville où l'on fabrique l'eau de rose. Nous roulons en direction de Ouarzazate à travers l'Anti-Atlas et ses plateaux désertiques avec beaucoup de vent qui promène la poussière comme des petites tornades... impressionnant.

 ouar3.JPG (11065 octets)

Ouarzazate où nous visiterons la Kasbah de Traourite et le Ksar, accompagné d'un guide officiel. Nous passerons la nuit au camping municipal de Ouarzazate... propre et calme.ouar7.JPG (18099 octets)

ouar5.JPG (35301 octets)ouar6.JPG (21478 octets)

ouar4.JPG (28609 octets)

Ouarzazate... Zagora 173 km

Nous quitterons Ouarzazate en direction de Zagora. Nous traverserons l'Anti-Atlas avec ses paysages arides. Un jeune zagora1.JPG (33535 octets)nous fera signe de le prendre... c'est Mouhaâ qui a perdu 2 dromadaires dans la montagne, il va prévenir sa famille où nous sommes invités pour prendre un thé... et visiter leur maison et leur magasin. zagora2.JPG (31756 octets)Nous ferons un peu de troc... médicaments... vêtements contre une djellabah des hommes bleus et 2 ceintures pour femme... nous avons découvert ce qu'était le troc... monnaie courante au Maroc. Nous nous arrêterons à Timidelt zagora3.JPG (25880 octets)le midi où nous discuterons avec des jeunes. zagora4.JPG (43920 octets)Un homme nous proposera de visiter son jardin dans la palmeraie jusqu'à l'oued. Il nous expliquera comment sont arrosés tous ces jardins si bien cultivés... le partage de l'eau. Nous continuerons jusqu'à Zagora, porte du désert pour passer la nuit dans un petit camping au milieu d'une palmeraie... le camping Sindibad... pas cher... installations rudimentaires.

 

Zagora... Mhamid 147 km

Nous irons découvrir le souk de Zagora, très grand et très animé. C'est un jeune enfant qui nous fera découvrir ce souk dans tous ces petits coins. Nous le remercierons en lui donnant la pièce et 1 cahier... encore un enfant heureux. Nous continuerons sur Tamegroute où nous visiterons,zagora5.JPG (19377 octets) accompagné d'un guide les maisons souterraines où vivent des familles entières. tamegroute1.JPG (39301 octets)Nous visiterons également les poteries de Tamegroute, cuites au feu de bois et peintes à la main... très beau travail. tamegroute3.JPG (25459 octets)tamegroute2.JPG (20881 octets)Nous arriverons à Mhamid, paysage de dunes. Un jeune nous emmènera à 3 km de Mhamid pour dormir près d'un campement où nous passerons la nuit avec d'autres jeunes hommes bleues au son du tam-tam, autour d'un wiski berbère.... encore un souvenir au coeur de la vie marocaine. Nous ne prendrons pas de photos, appareil qui a pris le sable et qui devra être passé à la soufflette.

Mahmid... Tazenaht 433 km

Très longue étape qui nous mènera de Mhamid à Tazenaht via Zagora et Ouarzazate, route que nous connaissons déjà. Nous nous arrêterons à Aït-Benhadou,benhadou1.JPG (18264 octets) au nord de Ouarzazate pour visiter le Ksar en cour de restauration et nous visiterons une maison berbère oùbenhadou2.JPG (16804 octets) nous prendrons un thé ou un café au lait de vache appartenant à cette famille... maison typique avec son four à pain... où une femme aurait bien voulu troquer du rouge à lèvre et une montre... mais NON... nous lui donnerons simplement la pièce pour la remercier de son accueil. Nous partirons pour Tazenaht, par une route sinueuse et de nuit (seule étape de nuit). Nous dînerons dans un resto populaire, comme nous les aimons. Beaucoup de monde, des bus s'arrêtent bondés de  gens et de marchandises... c'est la ligne Agadir-Er Rachidia... 400 km en 24 h... quel courage. Nous dormirons sur la place de ce village sans le moindre problème.

Tazenaht... Oum El Alek 300 km

Nous continuerons notre chemin par la route la plus au sud du Maroc. Nous rejoindrons Foum-Zguid par mouloud1.JPG (14794 octets)une petite route à travers le Jbel Bani puis Tissint où nous passerons un contrôle militaire, le 1er depuis notre départ. L'un des militaires nous indiquera une piscine naturelle à 200 m.mouloud2.JPG (41264 octets)  Nous irons nous baigner dans une eau claire et chaude... quel bonheur sous cette chaleur. Après cette baignade, nous continuerons et passerons Tata, ville militaire. Sur cette route, des mini-tornades de poussières traversent la route juste devant le nez du véhicule... impressionnant. Nous nous arrêterons à Oum El Alek pour voir les gravures rupestres polies il y a 6500 ans. Il faut prendre les pistes et rien n'est indiqué... nous sommes dans la région du Front Polisario... et toujours minée. C'est un guide qui viendra à notre rencontre dans ce petit village où tout le monde semouloud3.JPG (22258 octets) cache à la vue du C.car. Mouloud, c'est son prénom, a découvert ce site de gravures rupestres quand il était enfant en gardant les mouloud5.JPG (15457 octets)troupeaux de ses parents. Mouloud nous guidera sur une piste praticable jusqu'à ce site... magnifiques gravures à découvrir. Retour sur ce petit village d'Oum El  Alek mouloud4.JPG (20166 octets)où nous dormirons dans une oasis... une nuit très chaude au milieu du désert noir où l'on découvre encore des carcasses de voitures brûlées lors de l'attaque du Front Polisario.

 

Oum El Alek...Taghjicht 258 km

Après une nuit très chaude dans cet oasis, Mouloud nous guide à la recherche de fossiles par une piste. mouloud7.JPG (28015 octets)Nous y trouvons beaucoup de pierres remplies mouloud8.JPG (31948 octets)de fossiles ainsi que des trilobites. Nous reprendrons la route jusqu'à Touzounine où Mouloud nous fait découvrir sa maison et sa famille autour d'un verre de thé... rencontre très sympathique... échange de petits souvenirs. Nous repartirons avec lui en direction de Bouizakane. Nous passons un poste militaire avec contrôle à Itcht... tout le monde est en règle, nous continuons avant de prendre une piste carrossable avant Taghjicht qui nous mène à Id-Aïssa, petit village. C'est à pied que Mouloud nous fait découvrir les gorges d'Amdoudi après avoir traversé un superbe petit oasis.mouloud9.JPG (44966 octets) Au fond de ces gorges, une superbe piscine naturelle où nous allons tous nous baigner...mouloud10.JPG (48095 octets) superbe et inoubliable. Nous reprendrons le chemin du retour pour nous arrêter le soir à Taghjicht sur le parking d'un hôtel où nous passerons une nuit au calme après avoir partagé le repas avec Mouloud au restaurant de l'hôtel.

 

Taghyicht... Tan-Tan plage 270 km

Nous quitterons Mouloud avec tous nos remerciements qui s'imposent pour toutes ces découvertes. Nous reprendrons la route, dernière étape sur la route du sud qui nous permettra de regagner l'Atlantique. Nous passerons Bouizakarne, Guelmin et le 3e poste de contrôle vingt kilomètres avant Tan-Tan... et... 1ère crevaison de la roue arrière droite... nous sommes sur le bord de la route... un 4X4 s'arrête pour nous prêter mains-fortes. Nous nous arrêtons à Tan-Tan pour faire réparer la roue... chose faîte un dimanche après-midi pour 12 F. En attendant l'ouverture du mécano, le temps du midi, des enfants se sont montrés agressifs pour la première fois depuis notre départ... tout rentrera dans l'ordre après l'intervention d'un homme du coin. Notre roue réparée, nous partirons pour Tan-Tan plage... halte de Blérioz avec son avion...

 

où nous allons visiter le port de pêche...des tonnes de sardines... des filets énormes de toutes les couleurs...tan-tan2.JPG (25474 octets) des pêcheurs en plein travail... un port plein de vie à découvrir. Nous allons passer la nuit sur la plage où nous ferons griller nos sardines pour le dîner... nos sardines sont vidées... il faut savoir que les sardines vendues grillées ne sont pas vidées. Nuit calme au bord de l'atlantique... nuit fraîche... nous ressortons les pulls.

 

Tan-Tan plage... Tarfaya 272 km

Nous longerons la côte atlantique jusqu'à Tarfaya, route des dunes où le sable envahit la route. Nous nous arrêterons à Sidi Akhfennir, en bord de mer, une mer très agitée avec une baignade interdite, côte surveillée de près par des militaires. Nous nous arrêteronstarfaya1.JPG (37505 octets) à Foum Agoutir, région de lagunes, très jolies à découvrir. Léger ensablement sur la route, mais nous nous en sortons seuls à la méthode berbère... que nous avait si bien démontré notre ami Saïd à Merzouga. Quelques courses à Tarfaya puis nous nous arrêterons tarfaya2.JPG (32532 octets)en bord de mer, juste au nord  de Tarfaya près d'une cabanes de pêcheurs... côte jonchée de bateaux échoués. 

 

 

Dans cette cabane, c'est Malacke qui nous accueille, un jeune qui pêche et passe son temps à étudier seul l'anglais et l'espagnol. C'est en anglais que la discussion s'engagera avec un verre de thé... à l'eau de Pluie... Nous passerons la nuit près de sa cabane... encore un moment inoubliable.

 

Tarfaya... Ifni 411km

Nous décidons de ne pas continuer la route plus au sud... nous avons déjà beaucoup de kilomètres... nous reprendrons la route du retour entre mer et montagnes. Retour sur Tan-Tan plage puis Guelmin. C'est par la route côtière que nous rejoindrons Ifni, route très étroite sous un paysage jonché de figue de barbarie. C'est au camping d'Ifni que nous nous installerons, camping en bas de la ville, au bord de la mer. sidi ifni 1.JPG (21245 octets) Nous passerons 2 nuits sur le camping, nous en profiterons pour se détendre, faire la lessive et nous passerons beaucoup de temps sur la plage. Nous rencontrerons Amina, une femme marocaine, sage-femme à Agadir. sidi ifni 2.JPG (32878 octets) Elle est, avec son mari et sa fille en vacances dans un hôtel près du camping. Nous dînerons ensemble dans un resto populaire en bord de mer (petite baraque). C'est nous, les clients, qui iront faire les courses dans Ifni pour acheter les ingrédients nécessaire à la tagine que nous souhaitons manger... et très bien préparée par la patronne... original, vous achetez... on prépare pour vous... vous dégustez.

Ifni... Tiznit (nord) 109 km

Après deux jours de relâche, deux jours de contact, nous reprendrons la route pour Agadir. Nous nous arrêterons à Tiznit, ville très propre et en profiterons pour aller manger un couscous au restaurant de Paris... c'est l'anniversaire de Jonathan. Bon mais sans plus... nous avons toujours mieux mangé dans ces restos populaires qui ne paie pas de mine. Après ce couscous, nous reprendrons la route de nuit et nous nous arrêterons dans un petit village à 18 km au nord de Tiznit. Nuit calme... accueil chaleureux.

Tiznit... Agadir 263 km

Direction Tafraoute par une route de montagne où nous passerons le col de Kerdous (1100 m) tafraoute 1.JPG (33682 octets) avec toujours ces couleurs étonnantes. Tafraoute... une halte pour découvrir la ville des babouches... chacun repartira avec sa paire de babouches... souvenirs... souvenirs. C'est à la sortie de Tafraoute, à Biougra, que nous nous arrêterons pour laisser tafraoute 2.JPG (30884 octets) passer un mariage... où est la mariée dans tous ces costumes magnifiques, colorés... et puis cette vache qui fait partie du mariage... ce cortège où ambiance sonne avec musique populaire... pas de photos publiées... respect oblige. Nous continuerons sur Agadir, ville européenne en bord de mer où l'on tafraoute 3.JPG (35474 octets) vous dira... Agadir... y'a rien à dire. C'est au camping d'Agadir que nous passerons la nuit, camping immense mais assez propre dans l'ensemble.

Agadir... Taghazoute 30 km

Nous laisserons le C.car au camping... difficile de circuler dans Agadir sans connaître. C'est en taxi que nous nous déplacerons... il faut savoir que le taxi est un moyenagadir 1.JPG (21071 octets) de déplacement important au Maroc... rapide et peu coûteux. Ce taxi nous amènera au Grand Souk (Balladir)... immense... un vrai super marché avec ces odeurs d'épices qui vous enivre. Après avoir fait nos courses, nous reviendrons au camping toujours en taxi, que nous reprendrons l'après-midi pour aller en centre ville... l'hôtel de ville... les vieilles rues... les pâtisseries succulentes... pas de régime au Maroc... nous reviendrons à pied en passant par la plage bondée d'européens... Nice au Maroc. Ce n'est pas tagazoute 1.JPG (24416 octets) ce type de plage que nous recherchons c'est pourquoi nous reprendrons la route en fin d'après-midi pour s'arrêter au Nord d'Agadir, juste après Taghazoute où nous découvrirons de longues plages, calmes et natures. Nous nous installerons près d'une tente militaire où 2 jeunes gardent la plage... discussion... échange de repas dans la tente... soirée sympathique... nuit calme en toute sécurité. 

Taghazoute... Tizi-n-Test 193 km

Après une matinée à la plage, c'est en début d'après-midi que nous prendrons la route de Tizi-n-Test par la vallée du Souss (oued) : vallée des oranges. Une halte à Taroudantizi 1.JPG (29913 octets)t sous une chaleur caniculaire... arrêt à Olad Berhil où j'en profiterai pour acheter une batterie solaire (30% moins cher qu'en France)... équipez-vous en solaire si vous êtes au Maroc. tizi 2.JPG (30321 octets) C'est une montée de 30 km qui nous conduira à Tizi-n-Test (2092 m) dans le Haut Atlas à travers de superbes vallées avec ses villages qui se fondent au flanc des montagnes avec jardins et petits champs en terrasse. Nous nous arrêterons à l'hôtel Bellevue, 1 km avant le col de Tizi-n-Test où nous passerons la nuit tout près de l'hôtel... nuit fraîche mais agréable.

Tizi-n-Test... Marrakech 184 km

Après un thé à la menthe offert à l'hôtel, quelques achats... rose des sables... pierre de sel rouge... troc de la vieille batterie, nous prendrons la route de Marrakech. Nous nous arrêterons à la mosquée de Timmel, visitable au non-musulmans car cette mosquée est classée par les monuments historiques... en cours de restauration et aussi ancienne que la Koutoubia à Marrakech. Nous bifurquerons avant Asni vers les grottes Ouirgane... passerons un grand oued à sec, le oued Nfiss pour arriver au barrage de Lala-Takerkousttizi 3.JPG (16485 octets)... premières gouttes de pluie depuis notre départ... 28 jours déjà... ce ne sont que des gouttes. Derniers kilomètres pour Marrakech où nous allons chercher à nous stationner pour la nuit... parking juste derrière la marrakech 1.JPG (14086 octets) Koutoubia avec d'autres camping-cars déjà stationnés. Marrakech, quelle circulation ! en tout genre... en tout sens... difficile à circuler. La place Jemaa el Fn'a bat son plein... musiciens... danseurs... montreur de serpent... petits restosmarrakech 4.JPG (17955 octets) en plein-air... du jus d'orange à tout vent... animation assurée tard dans la nuit. Nous ne résisterons par à dîner sur cette place dans l'un de ces restos de rue, dans l'ambiance de la fumée... des viandes grillées... des cris des vendeurs. Nous terminerons la soirée dans les rues commerçantes de Marrakech... beaucoup plus calme. marrakech 2.JPG (18280 octets) Nous rejoindrons le C.car pour une nuit calme mais chaude.

Marrakech... Essaouira 225 km

Nous passerons toute la matinée à Marrakech pour visiter quelques monuments : le marrakech 7.JPG (46155 octets) palais de Bahia... les tombeaux Saadiens... marrakech 14.JPG (27081 octets)le palais El Badia... marrakech 11.JPG (16742 octets) visites à ne pas manquer. Notre moyen de locomotion ce matin sera la calèche... nous nous laisserons véhiculer ce qui nousmarrakech_3.JPG (13564 octets) permettra d'avoir un oeil attentif dans ces vieilles rues où l'on pourrait s'y perdre... Marrakech, ville pleine de vie à ne pas manquer avec sa place Jemaa el Fn'a. 

marrakech 8.JPG (32957 octets)marrakech 12.JPG (23036 octets)marrakech 9.JPG (25640 octets)

 

 

marrakech 10.JPG (51027 octets)

marrakech 13.JPG (31444 octets)

Nous prendrons la route dans l'après-midi en direction d'Essaouira à travers de grandes plaines désertiques où le vent souffle fort... l'Atlantique approche.marrakeck 16.JPG (20167 octets) 

Essaouira... ça ira... visite du port de pêche, petit mais extra... animé... vivant... coloré... odoré aussi. Nous passerons la nuit sur un parking en bord de mer, en ville où d'autres C.car ont déjà pris place... nous nous sentons moins seuls car depuis notre départ, les C.car se sont faits assez rares... il est vrai que nous sommes en été.

Essaouira... Safi 165 km

Tôt le matin, nous retournerons sur le port pour acheter des dorades que nous ferons au barbecue à midi.safi 2.JPG (45001 octets) Ballade dans la médina où l'on peut découvrir des artisans qui travaillent le bois de Tuya et réalisent des objets très jolis... médina très touristique mais calme. Nous repartirons en safi 1.JPG (28599 octets) direction de Safi par la route côtière très agréable sur laquelle nous nous arrêterons pour griller nos dorades. Puis Safi et son port de pêche... ses bateaux remplis de poissons.... port animé aussi. Nous irons dormir sur la plage de Lalla-Fatna juste au Nord de Safi... lala-fathna.JPG (32462 octets) calme... où nous profiterons de la fraîcheur de l'Atlantique.

Safi... Sidi Yacoub  237 km

Retour sur Safi.... ville de poterie... colline des potiers que nous irons visiter... les ateliers... les fours... les peintures et bien sur quelques souvenirs... bon marché dans l'ensemble à Safi. Visite à ne pas manquer où l'on très très loin de l'industrialisation. C'est au cap Beddouza que nous nous arrêterons le midi pour déguster des sardines grillées sous nos yeux il y a deux minutes. Après avoir fait un grand ménage du C.car, nous reprenons la route côtière via Oualidia et El Jadida, petite route très agréable. C'est au Nord de El Jadida que nous passerons la nuit, à Si-Yacoub, petit village vacances au bord de mer. Ce village vacances est en fait un petit hameau de baraques en bois où les habitants de Casablanca viennent se reposer. Quelqu'un viendra nous voir pour nous dire que l'on peut dormir ici sans problème. Nous passerons une bonne nuit à 20 mètres de la mer.

 

Sidi Yacoub... Casablanca (sud) 104 km

Nous passerons la matinée sur la plage, les enfants joueront avec d'autres en compagnie de Rachid, maître-nageur. Une équipe du village prendra en charge le nettoyage de la plage... belle initiative. C'est dans l'après-midi que nous partirons pour Casablanca. C'est au camping les Tamaris II, au sud de Casablanca que nous passerons la nuit.

 

Casablanca (sud)... Mohammédia (plage de Tilalé) 92 km

Après une nouvelle journée plage...  nous en profitons... pour partirons pour la visite de la mosquée Hassan II... mais trop tard... la dernière visite guidée est déjà partie... nous nous contenterons de l'extérieur. Nous irons à Mahammédia pour un petit sur le port de pêche où nous achèterons 2 beaux merlan-colin que nous ferons le soir au barbecue tout près de la plage Tilalé... super endroit calme et sauvage où nous pourrions y passer la nuit... mais non... un militaire, en nous présentant sa carte militaire, nous fera comprendre qu'il ne faut pas passer la nuit ici pour des raisons de sécurité... trop isolé... dommage ! Nous nous retrouverons tout près au camping les Mimosas. Beaucoup de monde sur ce camping même si notre place sera au calme. Nous discuterons tard dans la soirée avec des camping-caristes français.

 

Les Mimosas... Asilah 372 km

Nous reviendrons sur Casablanca pour aller visiter la mosquée Hassan II... dont les plans ont été réalisés par un architecte français... hassan 2.JPG (21381 octets) un chef-d'oeuvre magnifique à ne pas manquer (visite guidée).Après cette visite, nous ferons un tour dans Casablanca mais tout est fermé, il est vrai que nous sommes dimanche après-midi. C'est en véhicule que nous passerons dans des quartiers très défavorisés... la pauvreté... les bidons-ville... quel contraste avec la Mosquée Hassan II,hassan 5.JPG (49692 octets) à quelques rue d'ici. Nous quitterons cette tristesse pour prendre l'autoroute en direction de Rabat puis Larache... autoroute qui a coupé de nombreux villages en deux... où les gens traversent l'autoroute à pieds... attention prudence. Nous passerons Larache pour arriver à Asilah... la boucle est bouclée... 30 jours se sont écoulés et nous nous retrouvons à notre point de départ. Nous nous arrêtons sur le même parking près du port et aux pieds des remparts. Que de monde à Asilah... c'est le temps d'un festival... dernier souk... dernière médina... derniers achats... dernières pâtisseries... dernier verre de thé à la menthe... dernière nuit aussi au Maroc après notre dernier repas au restaurant "La Place"... extra et très sympathique.hassan 3.JPG (27212 octets)

hassan 8.JPG (45800 octets)

 

 

hassan 6.JPG (27818 octets)

hassan 4.JPG (28748 octets)

hassan 7.JPG (33783 octets)

 

 

 

 

Asilah... Algésiras 139 km

Dernière journée au Maroc... le départ est pour cet après-midi. Nous passerons Tanger en longeant la côte tanger.JPG (23111 octets) où le vent souffle fort. Arrivée à Ceuta... toujours autant de trafic folklorique... passeport... contrôle de l'intérieur du C.car par un douanier avec un énorme tournevis et qui frappe dans les cloisons... douanier qui nous fera sortir les chiens avant de monter (il en a peur)... douanier qui redescendra avec son tournevis... Ensuite, nous passerons la douane espagnole avec un nouveau contrôle... le douanier accompagné de son chien fera le tour du véhicule... le chien s'excite... a-t-il senti quelque chose... oui... nos trois chiens. Nous nous arrêterons à Ceuta pour quelques courses... le G.O.... et vive le saucisson... vive le jambon retrouvé. Nous arriverons au port où l'on nous dirige du côté des camions et l'on nous annonce le bateau pour 18 h 15. Nous aurons le temps de discuter avec d'autres camping-caristes... attente... attente... attente... nous embarquerons seulement à 21 h 30... en marche arrière... rétros pliés pour arriver à Algéciras à 23 h 30. Nous dormirons à plusieurs sur le port... assez bruyant.

 

La route du retour

Nous partirons tôt le matin pour traverser l'Espagne sans aucune visite, notre voyage était le Maroc, après 1026 km par l'autovia... gratuite... nous passerons la nuit au nord de Victoria-Gasteiz. Quel plaisir de rouler en Espagne par autovia... pas un feu... pas un stop. Le lendemain matin, nous reprendrons la route, passerons la frontière à Irun sans réellement s'en apercevoir, nous regagnerons la région centre après  904 km où nous retrouverons la famille... une soirée bien trop courte pour raconter notre voyage et c'est le lendemain que nous retrouverons, après 336 km, la Normandie et notre maison... nouveau climat... nouveau dépaysement.

 

AU REVOIR...

 

 

Souvenirs... Souvenirs...

Si vous avez suivi notre voyage, vous aurez parcouru 10504 km dont 5966 au Maroc... vous aurez passé 6 nuits en camping sur 37 nuits dont 30 au Maroc... vous aurez consommé 1350 l de G.O.... vous aurez bu plus d'une centaine de bouteilles d'eau... sous une température de 51° maximum. Beaucoup de photos... toutes n'ont pas été publiées sur ce site pour des raisons de respects et de dignité des personnes... raisons que chacun comprendra. Tous les aspects pratiques et vie en camping-car sont décrits dans la page pratique.

 

FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...FIN...

MAROC

Voyage au Maroc Maroc  Pratique

Cette page a été mise à jour le : 02/09/2006 21:30:50